Pierrot. Footballer et baby-foot player !

Hello les civismemorians ! Oui si le site était une ville c’est comme ça que l’on nous appellerait et si c’était le cas, je suis sûr que l’on aurait une équipe de foot bien trop bad ass !!!

D’ailleurs c’est le sujet du jour aujourd’hui avec Pierrot, footballer amateur et passionné de baby-foot !

Hello Pierrot. Comment vas tu ? Peut tu te présenter aux lecteurs rapidement ?

Salut et merci pour m’accorder un peu de temps ! Je m’appelle Pierre de mon vrai prénom mais tout le monde m’appelle Pierrot (au club quand j’étais gamin, on avait tous nos prénoms floqués au dos du maillot – Et non les noms de famille). Sauf qu’il y avait deux Pierre et que le premier étaient là avant moi du coup moi on m’avait rebaptisé « Pierrot » pour le flocage de mon maillot et s’est resté avec les copains de l’entrainement mais aussi dans la vie de tous les jours, à l’école etc.

Bref, aujourd’hui j’ai 31 ans et je vends des articles en drop shipping sur le net en attendant de retrouver un « vrai » boulot. Avant j’étais enquêteur téléphonique mais j’ai du arrété car je commençais à devenir fou puis j’ai été ébéniste mais après un accident à la main j’ai du stopper.

Comme tu le sais, je suis aussi donc joueur dans l’équipe des « Lions du golf » et j’ai un site qui parle de baby-foot (dispo sur ce lien). Je crois d’ailleurs que c’est sur ce denier point que tu voulais que l’on s’attarde non 🙂 ?

entretien-baby-foot

Oui en effet. Je pense que c’est ce qui pourrait être le plus en lien avec mon site et ce qui serait le plus susceptible de plaire à nos lecteurs également.

Peux tu nous dire comment tu as eu l’idée de te lancer sur le baby-foot ?

Enfaite c’est plus par une suite d’opportunités incalculés que je me suis retrouvé là. On va dire que par étape c’était un peu près :

  1. Au collège vers mes 17 / 18 ans c’était les premiers « squat dans les cafés ». On mangeait chez nos parents et on se retrouvait pour le café avec les copains (2 euros le café et un nombre incalculable de pièces dans le distributeur. On squattait toute l’après midi !).
  2. Vers nos 19/20 ans un pote achète son propre Baby Foot ! Et un Bonzini ! Là on commence à vraiment s’entrainer pour de bons. Je veux dire que jusqu’à présent nous ne faisions que des matchs. Du coup on pouvait pas s’entrainer sur la partie technique alors qu’à partir de ce moment, plus besoin de payer pour les balles. On a pu faire des bandes parfaites, des chaudrons, des cassettes ou encore des cendars dans tous les sens ! Pour cela j’ai commencé à regarder des tutos youtube et des sites de baby-foot pendant tout mon temps libre. On en avait parfois des ampoules tellement qu’on faisait chauffer les poignées !
  3. de mes 20 ans à mes 29, presque rien. Une petite partie tous les 6 mois quand j’en avais l’occasion mais sans plus
  4. Quoiiiii mais qui as mis un baby-foot dans mon bar de QG ?? Allez on fait une partie Martin ? Puis j’y vais tous les jours retrouver mes coups de poignées. La semaine d’après je ramène des copains du foot. Et peut être un mois après je craque j’en achète un chez moi !

Depuis on peut dire que je suis assez actif sur mon baby et on a même participer à quelques tournois !

Et en terme de visiteurs sur ton site, tu dirais qu’ils sont combien chaque mois environ ? 

Franchement je suis pas aller sur mon compte google analytics depuis une bonne paye ! Je pense que ça doit tourner autour d’une centaine par jour peut être ….

Arrives tu le monétiser ? 

A lire aussi : Notre interview avec le père noël ! Oui oui le vrai ! Promis !

Oui le site est monétisé. Je fais de l’affiliation avec le site MisterBabyfoot qui est à la fois une marque de baby mais aussi une marquette place. Ce sont eux qui m’ont démarchés dont j’étais vraiment ravi ! Surtout que leur équipe est jeune et super sympa ! Après je t’avoue que bon … pour l’instant je n’ai pas assez de traffic pour pouvoir vraiment dire que le site me rapporte de l’argent. On va plutôt dire qu’il permet de gagner de quoi renouveler le nom du site et l’hébergeur chaque année.

Je fais cela par passion, cela me permet d’être invité à des évènements, de pouvoir rencontrer des gens etc. D’ailleurs je trouve que c’est très bien que ce soit comme ça.

Un mot pour la fin ?

Un grand : MERCI !

admin